Eh oui je m’y mets aussi ! Comme quoi les grandes épopées donnent envie d’être partagées.

Depuis dimanche que dire de cette journée du samedi 21 avril, j’attends comme convenu le CR de Rémi, je le lis hier soir avec celui de Pascal et là toute la nuit ça trotte dans ma tête, difficile de dormir.

J’aurais envie d’être un grand auteur grec pour raconter cette odyssée afin de mettre en valeur des héros modernes, mais je le sais je ne suis pas Homère.

Puis me vient en tête le symbole du rugbyman Jean-Pierre Rives qui remit son maillot plein de sueur et de sang à Roger Couderc, le célèbre commentateur télé ;  celui-ci le gardera sans le laver en souvenir d’un match mémorable. Je vous dirais bien de ne pas  laver votre maillot, GDM le mettrait dans une vitrine en symbole du courage et de la pugnacité dont vous avez fait preuve, pour servir d’exemple aux jeunes générations.

Mais non tout ça c’est trop, juste des délires entre 2 sommeils, car en plus vous êtes des champions humbles.

Il parait que l’on juge de la valeur d’un homme à son comportement dans l’adversité et la difficulté, alors que dire de vous 3 ……. Rien ! il n’y a pas de mots assez forts, tous les supporters présents sont restés admiratifs de  votre comportement et de votre courage, grâce à vous cette journée fut

Géante,Démentielle,Monstrueuse.

Et tout ça juste pour les copains et le maillot bleu.

Alors quand je serai vieux… enfin beaucoup plus vieux !! Je raconterai  inlassablement cette journée à mes voisins de maison de retraite, et fier je leur dirai :    « j’y étais »