Une carrière de coureur bien remplie ?

 

« Le 18 mars 2016, c'était mon dernier entrainement (12,2km cool) une douleur vive de "niveau 8/10" m'a obligé à arêter la course. une opération (ablation totale du ménisque interne)

Depuis 1 an, je m'interrogeais pour savoir si je devais me faire poser une prothèse comme me l'ont proposé les différents chirurgiens rencontrés. Parallèlement, j'étais frustré de ne pas avoir pu recourir après ma première opération, je n'avais pas d'interdiction mais la douleur lancinante que je supportais en permanence, ne m'encourageait pas à le faire.

Mais j'ai fini par décider de me faire poser cette prothèse ! puis me convaincre que je pourrais faire une dernière course sans pour autant souffrir "le martyre" en courant ou provoquer d'autres dégâts au niveau du genou.

Pour finir cette carrière de coureur, j'ai donc choisi Louvigné pour son parcours "plat", sa proximité avec St-James, sa convivialité et le fait de pouvoir courir  avec des athlètes de GDM.

Je n’en avais pas trop parlé car je n'étais pas sûr de pouvoir le faire après 17 mois sans faire le moindre kilomètre ! un premier essai dans la discrétion à Trémelin m'a permis de me rassurer, je pouvais faire au moins 5 km ! Après ce serait "l'inconnu", mais j'avais comme objectif de terminer (…on dirait un débutant qui parle !!!!!!!)

 Une belle édition. c'était la seule journée de la semaine sans vent ni pluie, comme si tout avait été prévu pour que cette dernière course se passe pour le mieux.

 En 2005, j'avais accompagné Martine pour son premier 10 km, à St James, en 48' - mais samedi, c'est elle qui m'accompagnait pour mon dernier, c'est quand même pas banal. On a aussi "partagé le boulot", nous sommes partis doucement (de toute façon je ne pouvais pas plus !), avec un passage en 27'10 aux 5 km, et c'est plutôt Martine qui menait, ensuite, on a inversé les rôles puisque j'ai plutôt accéléré (malgré moi) et un 2ème 5km en 25'09 (David, rigole pas !). A l'arrivée, un 219ème et dernier tee-shirt ! (je vous rassure, je ne les pas tous gardés !!!)

J'espère comme moi que Martine a pu profiter de ces 52'. C'est quand même agréable de pouvoir courir sans pression et au milieu du peloton, on ne voit pas la course à pied de la même façon.

 J’ai super apprécié le dernier kilo, où Réjane, David, Arnaud et quelques autres m'ont accompagné. Ça faisait drôle quand même de réaliser que c'était le dernier ! Beaucoup d'émotion à l'arrivée avec cette haie d'honneur des coureurs de GDM. Mais j'ai réussi à terminer mon dernier 10 km sans bobo !

Comme samedi soir, lors de la petite soirée très réussie (merci à Jean Mi et Mika), je dois remercier les athlètes qui m'ont accompagné jusqu'à et après l'arrivée.

Je ne remercierai jamais assez Maryse, qui m'a supporté pendant toutes ces 37 années, avec les préparations des courses, les contraintes familiales, son soutien inconditionnel lors des courses et sûrement mon sale caractère le jour des courses.

La course à pied m'a permis de rencontrer des milliers de personnes (plusieurs sont restés nos amis dans différents coins de France), m'a permis aussi de beaucoup voyager et je souhaite à tous de trouver autant de plaisir. J'ai connu l'évolution de la course à pied depuis les années "Spiridon" (années 1980) jusqu'à aujourd'hui, et il est probable que si j'avais eu toutes les connaissances d'aujourd'hui , j'aurais sûrement changé certaines choses. les chaussures actuelles m'auraient sûrement évité quelques blessures !

je n'ai pas encore terminé de comptabiliser mais j'en suis déjà arrivé à presque 132 000 km de parcourus (soit 3,3 fois le tour de la terre), si j'avais tout fait en une "seule fois", 24h / 24, je n'aurais mis que 15 mois environ !!!

 

Maintenant, je vais pouvoir me consacrer uniquement à l'entrainement...des autres en prenant autant de plaisir à voir leurs performances et leurs progrès.

Et comme certains qui pouvaient s'interroger sur mon avenir à GDM, ce n'est pas parce que je ne peux plus courir que je ne pourrai pas les faire courir (voire marcher!!!)

 

Merci de votre soutien à tous et à très bientôt sur les bords de route et des chemins boueux !

Une nouvelle année se présente et je crois qu'il va encore se passer de belles choses ! :

Des championnats de cross où je pense que 3 à 9 athlètes devraient se qualifier pour les France.

Des trails en surnombre !

Des podiums à n'en plus finir

Des performances des jeunes (qu'il faut absolument encourager)

Un championnat de France de 100 km (où je serai) et où on espère un nouveau podium

Un championnat du monde des 100km en Croatie où je compte bien qu'il y ait 2 athlètes 

Enfin, encore quelques marées à attendre…

Bon courage à tous, j'ai fait ma part - bisous ! »

REMI