Ça y est, je me lance pour vous raconter ma journée de vendredi sur l'Ultra Marin sur la distance de 87km (89,500 en vérité).

raid

Départ de la maison vers 8h15, pause-café vers 10h30 à quelques km de Vannes chez un ami qui sera mon unique supporter à venir m'encourager en début de soirée.19848790_10155545779944973_1276549185_n


Arrivée sur Vannes vers 11h30, récupération de mon dossard, tour du village et récupération de la boite de biscuits remise à tous les participants. Belle boîte avec en prime sur la boite, la photo des vainqueurs  de l'an passé. Tiens David est dessus!!!!!!!!David Hardy MORBIHAN 177 km 2016

A sa demande je me renseigne pour lui acheter une boite mais malheureusement pas de vente de celle-ci, bon allez je vais être sympa, David, ma boîte est pour toi (je te dois bien ça)........elle sera sans doute vide.
Arrivé vers 13h, au port du Crouesty où sera donné le départ dans 2h, il fait froid et il pleut (direction le resto : un bon burger avec une bonne bière : on va pas se laisser abattre)


Départ vers 15h, allez c'est parti avec un objectif de 10-12h de course. Sur les conseils de mes coachs (merci David, Jean-Mi et Micka),  je pars prudemment, le paysage est magnifique et le circuit vraiment sympa1_raid-87km-3

, je repars du 1er ravitaillement en 334ème place avec une moyenne de 6,30mn/km (TOUT VA BIEN)


Au 48ème km, 2ème ravito, les jambes commencent à être lourdes et mal sous un pied, mais toujours avec une moyenne d'environ 6,30 au km, j'ai doublé pas mal de concurrents pour me placer 191ème. Le temps est long jusqu'au 70ème et le ravito suivant, là je retrouve François, mon pote, qui est venu me soutenir l'espace de quelques minutes, direction les infirmiers pour soigner une grosse ampoule sous le pied gauche19668290_10155545780104973_1768618731_n

et c'est reparti avec cette fois une 2ème "AMPOULE", mais cette fois sur la tête, une première pour moi de courir avec la frontale.


Allez courage, plus que 17km, mais que c'est long, je marche, je cours, je re-marche et puis je re-cours, je me demande ce que je fais là? Dans ma tête promis je passe la ligne et c'est sûr j’arrête la course à pied, par moment cela devient interminable, plus de batterie sur ma montre je me renseigne du nombre de km qu'il nous reste et là j'apprends que le parcours fait exactement 89,5km. GRRRRRRRRRRRdj552nux


Et puis voilà, j’aperçois enfin les arches de la ligne d'arrivée, bizarrement tout va mieux.....0143a7d2


Un grand moment que de passer cette ligne vers 1h50 du matin19679503_10155545780449973_683454399_n

, je suis rincé, mais super content et fier (SNIF SNIF) d’être allé au bout, récup du tee-shirt FINISHER (je dors avec depuis), direction le dernier ravitaillement puis dodo dans la voiture avant le retour samedi matin à la maison.

Ça y est vous savez tout, et puis j'ai bien réfléchi,

c'est reparti avec début septembre le marathon du Médoc puis fin Octobre celui de Rennes, il faut le dire, malgré tout cette expérience était grave kiffante!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!0cccf61e